Retour en Vendée

Après deux nuits passées avec une bosse de terre dans le dos, dormir sur un vrai matelas est un vrai bonheur. J’aurais dormi comme un bébé, s’il n’y avait pas eu Philippe, le chat…

On dit que les chats dorment le jour et vivent la nuit, et bien c’est vrai. Il n’a pas arrêté de monter sur moi, de jouer avec mes pieds, de me mordiller, etc.

Je vous entends déjà me dire de le sortir de la pièce… j’ai essayé plusieurs fois, mais croyez le ou non, le fauve sait ouvrir les portes, et en silence qui plus est ! Du coup, tu n’as pas le temps de te remettre au lit que le matou te grignote déjà les orteils. Mais bon, il est mignon quand même. Difficile de lui en vouloir.

Sur ce, réveil à 11h quand même, debout là dedans. Bon petit déjeuner. Tardif, mais comme ça on est bon jusqu’à ce soir.

Bon, j’ai quand même 4 heures de route, alors le temps de me préparer, ranger mes affaires, prendre congé de mes hôtes – merci encore à Bénédicte et Florian, c’était super sympa 😉 – je prend la route aux environs de 13h, direction Challans, où j’arrive vers 18h. Et demain il faut reprendre le boulot :’-( … Courage !